Focus sur l’impression textile grand format

 

Traditionnellement connue dans l’industrie de la mode, l’impression textile numérique grand format est une technique qui connait un bel essor sur le marché de la communication visuelle, mais s’ouvre également sur de nouveaux marchés comme celui de l’ameublement de la décoration intérieure.

 

L’impression numérique ne représente actuellement qu’un volume réduit au sein de ces marchés mais ne cesse d’augmenter ces dernières années et représente une alternative intéressante à la sérigraphie concernant la production d’objets dont le renouvellement est plus fréquent.  L’impression numérique textile grand-format apporte certains avantages économiques concernant les investissements en équipements mais également une réduction des délais de productions dans un contexte où les clients sont de plus en plus exigeants. Les transformateurs se doivent d’être de plus en plus flexibles et réactifs, répondre à des demandes en petites voire très petites séries, et à une diversification de plus en plus accrue des besoins.

 

Dans le domaine de la signalétique, les champs d’application s’étendent de la fabrication d’éléments comme les bâches, banderoles, drapeaux, toiles tendues et habillages de stands d’exposition. Les avantages de l’impression numérique sur textile résident dans la facilité de préhension des supports tant dans leur maniabilité et dans leur souplesse apportant un confort de production pour les transformateurs. Egalement, les supports textiles présentent une grande palette de textures et d’effets pour valoriser les affichages.

 

Concernant le marché de l’ameublement et de la décoration intérieure, l’impression textile grand-format est de plus en plus développée pour les réalisations de tissus d’ameublement, de la personnalisation de linges dans le secteur de l’hôtellerie mais notamment dans la fabrication de tableaux, revêtement muraux et plafonds. Les tendances tirent leurs inspirations de styles de plus en plus éclectiques et où le phénomène « personnalisation » influence les technologies au service de la créativité.

 

Il existe plusieurs technologies d’impression dont le choix va dépendre du support textile à imprimer

 

Les matières textiles sont issues de deux grandes catégories : les matières naturelles d’origine végétale (coton, lin, chanvre, jute) ou animale (soie, cuir, laine) et les matières d’origine synthétique (polyester, nylon, lycra..)

 

 

L’impression peut être opérée avec 4 types de technologie d’encre :

 

Les imprimantes à encres réactives :

Parfaitement adaptée à l’impression sur matières d’origine végétales. Elles résistent assez bien aux rayons UV et à l’abrasion des lavages successifs. Le rendu couleur est optimal néanmoins, le procédé d’impression par encres réactives nécessite un post traitement à la vapeur puis un lavage du tissu qui requiert une très forte consommation en eau et la contrainte du recyclage des eaux usées.

 

Les imprimantes à encres acides :

Idéales pour l’impression sur matières d’origine animales mais aussi sur le nylon. Ce sont ces encres qui sont communément utilisées sur les tissus destinés à la production d’accessoires de mode comme les cravates, foulards et lingeries mais aussi les maillots de bain et vêtement de sports.

 

Les imprimantes à encres pigmentaires :

La composition des encres pigmentaires contient une résine permettant aux pigments d’adhérer au tissu. Elles sont particulièrement adaptées aux tissus en coton. L’avantage de ce type de technologie est la résistance à la lumière.

 

Les imprimantes à encres dispersives ou encres de sublimation :

Utilisées sur les supports constitués de polyester, elles offrent un certain effet de matité à l’impression et lui confèrent l’avantage d’être très résistant aux lavages et à la lumière. Ce choix est donc particulièrement intéressant dans le domaine de la signalétique extérieure mais également de la décoration intérieure.

 

 

Les traitements des supports

 

Les tissus dont les fibres sont naturelles sont imprimables directement après traitement par enduction afin d’assurer l’adhérence des encres. Dans le domaine de la signalétique, les supports  commercialisés sont déjà enduits et prêt à l’impression. Le procédé d’enduction peut être sous-traité par un enoblisseur qui se chargera de préparer les rouleaux pour l’impression textile directe. Pour limiter les coûts de revient sur le long terme et maitriser l’ensemble de la chaîne de production, un investissement dans une machine de pré-traitement CAP peut être envisagé. Cet équipement permet à la fois l’enduction et le séchage avant impression, mais aussi la fixation des encres après impression.

 

Les calandres textiles ou presses grand format permettent la fixation des encres sur les matières dans le cas d’impression sur papier transfert. Les tunnels ou fours de séchage seront utilisés afin de sécher les impressions directes.

 

Que vous soyez un créatif, un concepteur, une enseigne, une collectivité, un transformateur, un prestataire, la solution, la matière, la machine qui donnera vie à vos projets est sur C!Print sourcing.

 

Les catégories pour l'impression textile grand format référencées sur C!Print Sourcing

 

Imprimantes à encres réactives| Imprimantes à encres pigmentaires | Imprimantes à encres dispersives ou encres de sublimation | Machine de pré-traitement CAP  |  Tunnels ou fours de séchage  | Presses grand format  | Calandres textiles

 

 

 

Trouvez un imprimeur textile grand format spécialiste de l'ameublement et de la confection